Y a-t-il une essence du féminin et du masculin ? Séminaire du 16 mai 2019

Serge-Hefez-On-ne-nait-pas-fille-ou-garcon-on-le-devient_imagePanoramique647_286

Le CEPPECS vous invite à deux séances ouvertes de son séminaire de psychopathologie historique sur le thème :
Y A-T-IL UNE ESSENCE DU FÉMININ ET DU MASCULIN ?
Le jeudi 16 mai de 21 à 23h : Anthropologie de la différence des sexes
Le mardi 4 juin de 21 à 23h : Clinique de la différence des sexes

En partenariat avec l’ASBL BE Participation (https://beparticipation.be/)

L’émancipation féminine et la fin de la domination masculine ont mis au premier plan la notion de genre. Par celle-ci nous signifions que la ressemblance des sexes passe avant leur dissemblance : nous sommes tous des semblables. Mais son usage généralisé n’est pas sans risques, entre autres celui d’obscurcir la différence des sexes au profit d’une vision monosexuelle de l’être humain ou au contraire d’une multiplication à l’infini des catégories de genre. C’est dans ce contexte qu’une réflexion approfondie sur la différence des sexes nous semble hautement souhaitable.

Avec des interventions de Catherine Bataille, Diane Drory, Agnès Dubois, Bernard Fourez, Jean-Marie Lacrosse

Adresse : 56, rue de la Prévoyance, 1000 Bruxelles (sonnette du bas)

Prix :10 € – 5 € tarif réduit

Le séminaire sera suivi d’un verre de l’amitié

Contact : admin@ceppecs.eu

 

Laisser un commentaire

Archivé dans la catégorie : Intervenants